Club Sport – Mandature 2022-2027 : quelles perspectives pour le sport français ? Attentes, propositions, politiques publiques

Le club sport s’est réuni le mardi 10 mai 2022 autour du thème « Mandature 2022-2027 : quelles perspectives pour le sport français ? Attentes, propositions, politiques publiques». La réunion était animée par les coprésidents du club, Sylvie Charrière, Députée de Seine-Saint-Denis et Jean-Jacques Lozach, Sénateur de la Creuse.

 

Le prochain quinquennat constituera une séquence majeure pour notre pays, qui s’apprête notamment à accueillir les Mondiaux de ski alpin et de rugby en 2023, ainsi que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024. Ces évènements constitueront à n’en pas douter un levier exceptionnel pour ancrer le sport au cœur de la société française et répondre à un certain nombre d’enjeux : lutter contre la sédentarité en rendant accessible le sport pour tous, développer le sport-santé, renforcer la dimension environnementale du sport, déployer la nouvelle gouvernance du sport, améliorer le statut des athlètes de haut niveau, etc.

  • Quelle gouvernance et quel financement du sport ? Quelles perspectives pour l’ANS et les conférences régionales du sport ?
  • Comment développer la pratique sportive pour tous ?
  • Comment renforcer la compétitivité du sport professionnel français, aux niveaux collectif et individuel ?
  • Quelle place pour l’éthique et l’intégrité dans le sport ? Avec quels leviers et quelles garanties ?
  • Comment renforcer l’inclusion par le sport ?

 

Environ 90 participants, parmi lesquels de nombreux présidents et élus de fédérations, ont pris part aux échanges ouverts par :

  • Amélie OUDEA-CASTERA, Responsable du programme sport de la campagne d’Emmanuel MACRON
  • Pierre RABADAN, Responsable du programme sport de la campagne d’Anne HIDALGO
  • Régis JUANICO, Responsable du programme sport de la campagne de Yannick JADOT

 

Club Protection sociale – Le rôle des complémentaires santé dans l’accès aux soins

 

Le Club Protection sociale s’est réuni le mercredi 30 septembre autour du thème « Le rôle des complémentaires santé dans l’accès aux soins »La réunion était animée par les co-présidents Sylvain Maillard, député de Paris, et Bernard Perrut, député du Rhône.

 

La refonte du système de santé annoncée lors du « Ségur de la Santé » doit permettre, notamment, de désengorger l’hôpital, de fluidifier les parcours de soin et d’en garantir la qualité sur tout le territoire. Au-delà des organismes publics et de l’hôpital en particulier, les complémentaires santé ont un rôle essentiel à jouer dans cette reconstruction. Dans un contexte où les finances publiques sont fortement sollicitées d’une part et où les attentes vont croissantes s’agissant de la qualité des soins d’autre part, le rôle des complémentaires est un enjeu pour l’ensemble des parties prenantes.

 

  • Faut-il faire évoluer le rôle des complémentaires dans le système de soin ? Quelle coopération nouvelle envisager entre assurances obligatoires et complémentaires ?
  • Le curseur du « reste à charge » est-il positionné de manière efficiente ? Doit-il évoluer dans certains soins ou pour certaines innovations ? Selon quel critères ?
  • Les réseaux de soin sont-ils une réponse adaptée au manque de fluidité entre soins de ville et hôpital ? Avec quelle organisation et quels garde-fous ? Quelle implication des différents professionnels de santé ?
  • Quel accès des complémentaires santé aux données de santé ? Qu’en attendre en termes d’innovation, de prévention et de soins ? Quel enjeu pour les différents acteurs (mutuelles, assurances, prévoyance) ? Quelles limites ?
  • Quel rôle pour les complémentaires dans la lutte contre les inégalités d’accès aux soins et le renoncement aux soins ? Quel bilan dresser de la complémentaire santé solidaire ?

Une quarantaine de participants, parmi lesquels de nombreux parlementaires et représentants du secteur de la protection sociale, ont pris part aux échanges ouverts par :

  • Annie Vidal, députée de Seine-Maritime et co-présidente de la mission d’évaluation des comptes de la sécurité sociale ;
  • Fanny Richard, directrice de l’intervention sociale et de l’accès aux soins de la CNAM ;
  • Pascale Soyeux, directrice santé prévoyance de Covéa.

Club audiovisuel – Audiovisuel et territoires : enjeux, impacts et perspectives

 

 

Le club Avenir de l’audiovisuel et des médias s’est réuni le mercredi 16 février 2022 autour du thème : « Audiovisuel et territoires : Quels enjeux ? Quels impacts ? Quelles perspectives ? « . La réunion était co-présidée par Constance LE GRIP, députée des Hauts-de-Seine, et Béatrice PIRON, députée des Yvelines. 

 

Les acteurs locaux de l’audiovisuel et des médias stimulent la vitalité économique, reflètent la diversité culturelle, offrent une visibilité et renforcent la cohésion sociale des territoires. L’étude IFOP (2021) confirme la confiance accordée aux médias locaux et indique une attente forte d’enrichissement de l’offre audiovisuelle locale, maillon important de la diversité et de la création audiovisuelle. L’évolution rapide des usages et des technologies, l’abondance de contenus et l’arrivée de nouveaux acteurs numériques – y compris au niveau local – interrogent l’avenir du paysage audiovisuel territorial.

  • Quelle offre audiovisuelle territoriale ? Quels enjeux de politique publique ? Pour quels besoins et quels usages ? Quels acteurs, quelles technologies et quels publics ?
  • Quelles obligations et quelle responsabilité pour les producteurs, éditeurs, diffuseurs, distributeurs ? Quelles répercussions sur la qualité et la diversité de l’offre ? Quels rôles pour les régulateurs ?
  • Quel modèle économique ? Quel financement ? Quelle attractivité ? Quel rôle pour la publicité segmentée et géolocalisée ?
  • Quelles perspectives à court, moyen et long terme ? Quelle place dans les politiques publiques ? Quelles évolutions nécessaires du cadre législatif et réglementaire ?

Une cinquantaine de participants, parmi lesquels de nombreux présidents et représentants d’entreprises ont pris part aux échanges ouverts par :

  • Hervé GODECHOT, membre de l’ARCOM
  • Sophie METTE, députée de Gironde
  • Alain LIBERTY, président du SIRTI
  • Arnaud LUCAUSSY, secrétaire général de TDF