Jeux Olympiques : de Tokyo à Paris, quelles ambitions olympiques pour la France ?

 

Le club sport s’est réuni le mercredi 8 janvier 2020 autour du thème « Jeux Olympiques : de Tokyo à Paris, quelles ambitions olympiques pour la France ? ». La réunion était animée par les coprésidents du club, Sylvie Charrière, députée de Seine Saint-Denis, Jean-Jacques Lozach, sénateur de la Creuse. 

Les performances du haut niveau français ne semblent pas permettre à ce jour d’atteindre l’objectif de 80 médailles aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024. Le monde sportif et la puissance publique conduisent de nombreuses actions pour y parvenir. La création de l’Agence nationale du Sport en est un exemple. A six mois des JOP de Tokyo, nous souhaitons identifier les initiatives efficaces et les politiques publiques nécessaires à la réussite des olympiades à venir.

 

  • La structuration actuelle du haut niveau est-elle satisfaisante ? Quelles améliorations peut-on déjà identifier ? L’articulation des rôles de l’Etat, de l’Agence nationale du sport du CNOSF et des fédérations est-elle pertinente ?
  • L’organisation en pôles de performance (pôles Espoir, pôle France) est-elle la plus adaptée pour les athlètes et les fédérations ? Pourquoi est-elle concurrencée ?
  • Comment renforcer la compétitivité de notre modèle sportif ? Les clubs et les athlètes bénéficient-ils des bonnes conditions pour se développer ? Quels leviers pour développer la visibilité médiatique, les investissements, les partenariats ?
  • Quels enseignements tirer des exemples étrangers ? Sont-ils transposables en France ?

 

Une quarantaine de participants, parmi lesquels de nombreux présidents et élus de fédérations, ont pris part aux échanges ouverts par :

  • André GIRAUD, président de la Fédération française d’athlétisme ;
  • Laurent PRUD’HOMME, directeur général de Discovery France ;
  • Denis MASSEGLIA, président du CNOSF.

 

Club Avenir de l’Audiovisuel et des médias :  » Producteur, distributeur, diffuseur : clarifier les rôles, rénover les règles »

Le club Avenir de l’audiovisuel et des médias s’est réuni le mercredi 3 décembre 2019 autour du thème de la  » Producteur, distributeur, diffuseur : clarifier les rôles, rénover les règles ». La réunion était animée par les co-présidentes du club, Frédérique DUMAS, députée des Hauts-de-Seine, et Marie-Ange MAGNE, députée de la Haute-Vienne. 

Alors que plusieurs rapports pointent la nécessité de faire évoluer la structuration de la filière audiovisuelle, la bonne articulation des rôles de producteur, distributeur et diffuseur est centrale dans la définition des politiques publiques du secteur. Or, à l’heure de l’arrivée de nouveaux acteurs les frontières entre les différents métiers historiques de l’audiovisuel et des médias tendent à s’estomper et l’ensemble de la filière est impactée.

  • Comment s’articulent ces rôles aujourd’hui ? Sur quels points leur évolution a-t-elle rendu la réglementation inadaptée ?
  • Quels sont les nouveaux risques pour la filière, s’agissant notamment des phénomènes de concentration ? Comment les prendre en compte ? Les réguler ?
  • Quelles responsabilités et quelles obligations pour chacun ? Quels impacts pour l’industrie ? Pour l’usager ?
  • Quelle place pour les accords interprofessionnels ? Pour la réglementation ?

Plus de 60 participants ont pris part aux échanges ouverts par :

  • Ardavan SAFAEE, président de Pathé France ; 
  • Pierre JOLIVET, président de l’ARP ;
  • Hugues QUATRONNE, délégué général de DIRE ;  
  • Olivier SNANOUDJ,  Senior vice President  TV Distribution France de Warner Bros.

Matinale – Anthenor reçoit Guillaume Kasbarian, député d’Eure-et-Loir

5 chantiers pour simplifier et accélérer les installations industrielles

Rapport remis au Premier Ministre

 

Guillaume Kasbarian Rapport Premier Ministre
Source : guillaumekasbarian.fr

 

Guillaume Kasbarian, député d’Eure-et-Loir, a mené une mission gouvernementale auprès du Premier ministre, visant à simplifier et accélérer les installations industrielles, dans le cadre du Pacte Productif.

Il en partagera les conclusions et en discutera avec les entreprises et organisations professionnelles présentes mardi 26 novembre de 8h30 à 9h45 dans le cadre d’une Matinale.

  • difficultés rencontrées par les industriels,
  • propositions d’amélioration des procédures,
  • mise en oeuvre opérationnelle.

 

Merci de vous inscrire en remplissant le formulaire ci-dessous.

(La participation aux frais est offerte aux clients du cabinet)

 

Billetterie Weezevent

 

Informations : matinale@anthenor.fr ou 01 42 27 53 37